Créer un site internet

Les origines des AMAP

Comment est né le concept des AMAP ?

 

L’AMAP est un modèle original d’agriculture locale dont les racines remontent aux débuts des années 60 au Japon. Un groupe de femmes s’est inquiété des taux de pesticides utilisés dans les cultures pouvant entraîner des risques d’empoisonnement pour leurs enfants. Elles se sont également senties concernées par l’augmentation des marchandises importées provoquant une diminution constante des fermiers locaux. Elles ont donc initié une relation directe entre leur groupe et un fermier local. Cet arrangement, appelé « Teikei » en japonais, se traduit par « mettre le visage du fermier sur la nourriture ».

Ce concept a traversé l’Europe dans les années 70 en passant par la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche ; il a été adapté aux Etats Unis sous le nom de « CSA, « Community Supported Agriculture » dans le Massachusetts, en 1985. Aujourd’hui, ce système regroupe aux USA et au Canada un peu plus de 1000 fermes. En France, la première AMAP a été créée à Aubagne (13) en 2001. Le concept s’est essaimé rapidement dans la
région PACA (plus de 120 AMAP en 2007) et dans toute la France (environ 500 AMAP).

 

Les AMAP en France ?

La première AMAP de France a été créée en avril 2001 à Aubagne avec un couple de producteurs d’Ollioules(83), Daniel et Denise Vuillon, et un groupe de consom’acteurs.

Cette initiative fait suite à un café éco-citoyen d’ATTAC Pays d’Aubagne sur le thème de « la malbouffe » en février 2001 où les Vuillon, membres de la Confédération Paysanne 83, ont présenté le concept des AMAP.

En parallèle, avec l’appui de l’association ALLIANCE Paysans Ecologistes Consommateurs, s’est créée, en Mai 2001, l’association ALLIANCE Provence, premier réseau régional des AMAP, qui a contribué à essaimer et à promouvoir les AMAP en région PACA. Elle a réuni, dès le début, des organisations agricoles partenaires (Confédération Paysanne, Bio de Provence…), des organisations de consommateurs (Slow Food), des mouvements d’éducation populaire (ATTAC), et des consommateurs engagés.

En 2003, Alliance Provence a élaboré et adopté la charte des AMAP. Cette charte, ainsi que le terme A.M.A.P., ont été déposés en Mai 2003 à l’INPI. Elle décline les valeurs et les principes partagés par toute structure faisant référence au terme AMAP. (Extrait du socle commun du MIRAMAP)

 

source : MIRAMAP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×